Comment devenir un client de l’enfer ?

cfh-stickerLe site américain Clients From Hell recense de façon humoristique – mais néanmoins véridique – les pires insanités qu’un client peut vous dire ou faire, dans la même lignée que Vie De Merde. Le site vous dévoile donc des citations et échanges divers et variés au-delà du bien et du mal, issues de clients de l’infographie et du Web. Exemple :

1 000 dollars, c’est très cher vous savez. On veut seulement un site Internet basique avec nos contenus actuels, et un formulaire de contact. Sans oublier une gestion CMS : nous voulons éditer et ajouter nous-mêmes du contenu. Et la galerie d’image, nous souhaiterions quelque chose de sobre et d’animé. Le header devrait également être animé. Et notre logo nous paraît vieux, pouvez-vous le refaire ? Le prix idéal serait 300 dollars pour le tout, ca devrait être plus que suffisant.

Au fil des années, mon entreprise Microlinux a eu droit à son lot de clients de l’enfer. Pas beaucoup, j’ai pu les compter sur les doigts d’une main. Si vous souhaitez entrer au Panthéon des clients de l’enfer de Microlinux, voici quelques conseils utiles tirés de mon vécu quotidien.

  • Discutez le bien-fondé de toutes les décisions techniques relatives à la configuration de votre réseau, surtout si vous n’avez aucune connaissance en informatique.
  • Demandez l’établissement d’un devis, ignorez-le et réitérez l’établissement de ce même devis à intervalles réguliers.
  • Évitez de signer le devis et exigez que l’on fasse exactement le contraire de ce qui y est indiqué.
  • Lorsque je dois passer trois jours dans vos locaux pour mettre en place votre réseau informatique, évitez à tout prix de me proposer un café ou un verre d’eau.
  • Vos employés mangent tous à la cantine le midi ? N’hésitez pas à m’envoyer à la boulangerie du village voisin, qui doit vendre des sandwichs.
  • Une panne dans votre réseau ? Débranchez tout, puis recablez tout au hasard. Demandez éventuellement au cousin Gérard ou au technicien Orange pour qu’il vous file un coup de main.
  • À partir du moment où plus rien ne fonctionne, n’hésitez pas à m’appeler, en prenant soin d’exprimer votre mécontentement à tout moment de l’échange.
  • Évitez toute précision inutile dans la description d’une panne. « Googol a disparu », c’est déjà beaucoup trop précis.
  • Demandez à ce que je vous forme en deux heures à l’administration d’un serveur Linux.
  • Payez toutes vos factures avec trois mois de retard.
  • Etc.
Publicités
Cet article, publié dans Linux, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Comment devenir un client de l’enfer ?

  1. vandevijvere olivier dit :

    et ce n’est que la partie visible de l’iceberg !

  2. Arnaud dit :

    C’est marrant à lire, surtout quand on est commercial et qu’on pratique ce métier depuis toujours.
    En fait c’est une belle démonstration, comme tu l’écris si bien dans le premier paragraphe : « discutez du bien fondé…. surtout si on n’y connais rien ».
    Il n’y a pas de client de l’enfers !! Il y a des personnes chiantes, incompétent, etc… mais dans l’action ommerciale, c’est justement tout ces points négatifs que l’on retourne en positif !! Et ce n’est pas une question de taille, mais de savoir faire, comme le savoir faire technique. Mais malheureusement, tous savent aussi mieux faire dans ce domaine aussi !
    Je t’embrasse et courage. Regarde ces personnes d’un autre point de vue peut aussi aider.
    Arnaud

    • kikinovak dit :

      Comme le disait Molière, il y a fagots et fagots. En d’autres termes, il y a clients et clients. Bien évidemment, il n’y a pas de mal à discuter des détails d’une configuration. Mais là, je songe très concrètement au client qui jette le doute sur tout, cherche absolument à contredire juste pour contredire et ne fait confiance à rien et à personne. Ce genre de client n’a pas besoin d’un informaticien, mais d’un psy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s