Trouver une aiguille dans un continent de granges avec Recoll

filesearchSi vous utilisez votre ordinateur pour travailler, vous avez certainement déjà passé du temps à chercher un fichier dans vos documents. Vous vous souvenez tout au plus d’un ou plusieurs mots-clés qu’il contient, peut-être aussi vaguement de l’arborescence dans laquelle vous l’avez rangé, mais quoi que vous fassiez, il reste introuvable.

  • Si vous êtes un utilisateur lambda, vous avez saisi les termes de votre recherche dans un outil comme Catfish, sans que votre recherche retourne grand-chose.
  • Les adeptes de la ligne de commande auront probablement mis à l’épreuve les outils classiques comme find, locate et grep, qui ne fonctionnent malheureusement qu’avec des fichiers au format texte simple.

C’est là où Recoll entre en jeu. Recoll est un outil personnel de recherche textuelle pour Unix et Linux. Il est basé sur le moteur d’indexation Xapian, pour lequel il offre une interface graphique facile à utiliser. Il traite la plupart des types de documents, que ceux-ci soient comprimés ou non, en utilisant une série d’applications externes pour l’extraction du texte.

Au premier démarrage, Recoll veut savoir comment vous souhaitez organiser l’indexation de vos documents. Cliquez sur Planning de l’indexation :

recoll1

Dans la fenêtre subséquente, choisissez Démarrage de l’indexation au fil de l’eau :

recoll2

Enfin, configurez le lancement du démon de recherche et démarrez-le :

recoll3

Selon le nombre de documents que vous stockez sur votre machine, l’indexation initiale mettra un certain temps. Une fois que l’ensemble des données est indexé, les opérations de recherche sont extrêmement rapides, et les résultats plutôt pertinents.

recoll4

En conclusion, Recoll est un outil de recherche intuitif et puissant, susceptible d’améliorer le workflow au quotidien.

Note technique : pour l’instant, j’ai ajouté Recoll ainsi que ses dépendances (xapian-core, antiword, unrtf, exiftool) au dépôt testing/ de MLED. S’il n’y a pas de mauvaises surprises, je l’intègrerai au dépôt principal après une période de tests de quelques semaines.

Publicités
Cet article, publié dans Linux, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s